logo du blog

Collant de compression médicale : est-ce vraiment efficace ?

collant de compression médicale

Collant et santé se sont alliés tardivement pour donner naissance au collant de compression médicale. La période la plus propice aux insuffisances veineuses est l’été. Une saison où les beaux jours sont de retour avec un soleil flamboyant. Les fleurs ont éclos, les arbres fleurissent et la chaleur revient. Qui dit chaleur dit jambes qui peuvent avoir tendance à gonfler. Cependant on peut être amener à faire de la rétention d’eau et autres petits tracas liés à la circulation veineuse.

Qu’est-ce qu’un collant médical ?

Un collant de compression médicale est un collant considéré comme un dispositif médical. Il est prescrit pour traiter l’insuffisance veineuse. A cela est ajouté la nécessité d’un contrôle au niveau de la compression avant d’être vendu au grand public.

Le collant médical est un accessoire qui se divise en deux types de collants principaux. Il y a le collant de contention et le collant de compression. L’un et l’autre sont prescrits par un médecin et remboursés sur ordonnance. Si les deux termes contention et compression correspondent tous deux aux troubles de la circulation veineuse comme les jambes lourdes. Ou encore les œdèmes des membres inférieurs caractérisés souvent par le gonflement des pieds ou des chevilles et mollets, varices, et autres troubles circulatoires. Ils n’ont pourtant pas la même signification. En effet, le collant de compression médicale fait exercer une pression permanente de la cheville aux cuisses.

Il y a trois classes de pression incluses, classées 1, 2, 3. Alors que le collant de contention est un collant qui exerce une pression par intermittence et qui va agir seulement lorsque le muscle se contracte. Il est donc conseillé aux personnes qui marchent souvent ou reste en position debout ou assise très longtemps. Si les deux collants ont des mêmes objectifs thérapeutiques, ils agissent différemment en terme de pression.

Enfin, ces deux types de collants se doivent d’être parfaitement adaptés aux mensurations des patients. Ni trop grands pour ne pas glisser, ni trop serrer pour ne pas faire garrot. Cela annulerait les actions du collant.

Quelques astuces avec le collant médical

Bien entendu, ce côté « santé » n’empêche pas de porter des tenues sexy et élégantes. Associer avec collants des semi-transparents noires, des chaussures et une tenue vestimentaire neutre (noir, blanc, marron, marron clair, gris, etc), ou au choix parmi la variété de couleurs disponibles. Enfin, l’entretien d’un collant est une affaire à prendre au sérieux car la majorité de ces cosmetotextiles contient des actifs dans leurs fibres qui disparaissent au fil des lavages. Faire doublement attention lors de l’enfilage du collant.

 

A lire également

  • Le collant massant pour allier santé et confort au quotidien
  • Collant de contention pour avion : voyagez sans craintes
  • Le collant tonifiant : pour apporter du peps à vos jambes