logo du blog

Collant coton mercerise : l’indétrônable valeur sûre

collant coton mercerise

Le collant coton mercerise est issu du procédé industriel qui a permis de mettre au point ce que l’on connaît aussi sous le nom de fil d’Écosse. C’est une matière très chic, fine et résistante, pour la réalisation des chaussette et de collant coton.

Collants coton mercerise, une invention

Mercerisation fait penser à la mercerie, ces anciens magasins où l’on achetait bobines, fils et aiguilles. Pourtant l’étymologie est celle d’un nom propre. Comme quoi, le nom de promotion est important mais peut ou non apporter une grande gloire et John Mercer est bien loin d’être connu du grand public. Il est pourtant l’inventeur en 1814 d’un procédé chimique…

Ce dernier est intitulé mercerisation où le traitement des fibres de coton passe par l’utilisation de la soude caustique. C’est une technique qui rend le tissu plus solide est plus réceptif aux teintures. Cependant la technique connu des améliorations. En effet par la suite on a une application de soude caustique mais à température ambiante pour maintenir les propriétés et dimensions. Cela faisant gonfler les fibres de coton.

Collant coton mercerise, un choix haut-de-gamme

On a le collant pur, coton velouté pour un toucher doux et et soyeux. Ou encore le collant pur coton effet torsadé, collant effet gainant, collant transparent 30 deniers. Le collant coton mercerise est donc haut de gamme et est une des grandes tendances de cette année. C’est aussi un ami tout simplement parce que les femmes recherche le meilleur. Celles-ci ne supportent plus d’avoir des collants filés en fin de journée. En plus des autres mille et un petit soucis qu’on peut avoir dans la journée. Porter un collant fragile : c’est ce qu’on appelle les collants de l’obsolescence programmée.

En effet, il faut savoir que les collants en nylon étaient très résistants. Mais, justement, un collant très résistant n’a pas besoin d’être jeté ou « réparé ». Les femmes ne ressentent donc plus le besoin d’investir dans un collant toutes les semaines, au pire tous les 3 mois. C’est à partir de ce moment que les entreprises repensent le collant.

Depuis, les collants à bas prix sont extrêmement fragiles mais pourtant si pratiques. Avec le ras-le-bol général, certaines femmes se sont lancées dans les croisades pour en finir avec les collants filés. Et les marques conviennent qu’ il faut soit manipuler ces collants à faibles deniers avec une extrême précaution, soit faire attention à l’opacité, et donc au nombre de deniers du collant, car plus les deniers sont élevés, et plus le collant sera résistant.

Alors, oui, le collant coton mercerisé est un collant de qualité, et c’est ce dont on a besoin. Bien entendu qui dit collant de qualité, veut aussi dire investissement. Tel est le choix à faire, investir ou décider de continuer à acheter à bas prix des collants. Possible aussi de prendre conseil auprès des blogueuses, qui semble-t-il, ont compris comment allonger la durée de vie d’un collant la fameuse technique du vernis sur un collant filé.

Pour finir, on se penche également sur d’autres paramètres comme définir la bonne taille du collant qu’on a sélectionné, avec ou sans talons et pointes renforcés, avec ou sans gousset, etc.

A lire également

  • Collant coton égyptien : le tissu de qualité a l'abri des ages
  • Collant coton mélangé : sureté coton, innovation synthétique
  • Collant fil d'ecosse : dire non au froid mais oui au style