logo du blog

Collant en lin : Made in France et savoir faire oriental

collant en lin

Les champs de lin aux magnifiques fleurs jaunes sont un des charmes des paysages du Nord de la France. Cette dernière étant le principal producteur européen de cette fibre importée d’Asie mineure. Le collant en lin à l’avantage d’être un collant matiere naturelle.

Connaître l’histoire des collants en lin

Aujourd’hui, la production est mondiale pour cette matière, employée depuis le moyen-âge dans le textile. Au XXIe siècle, le lin est à la fois un matériau traditionnel ou historique et un matériau scruté de près par les hautes technologies.

En effet elles redécouvrent ses propriétés et arrivent à l’associer à toute sorte d’autres matières. Le lin en cela est une matière plutôt estivale thermorégulatrice, qui élimine les mauvaises odeurs, mais c’est surtout la nouvelle tendance 2018.

Aujourd’hui, les matières naturelles possèdent des propriétés anti-transpirante, thermorégulatrice, etc. Cela permet de soigner les jambes. Les qualités du lin sont ainsi exploitées de façon très opportunes par certains fabricants. Le collant en lin pour enfants, femmes, hommes, avec ou sans coutures se décline dans toutes les couleurs. Il est disponible dans des camaïeu de gris, d’écru, de bleu et de marron. Le collant en lin tient chaud et protège contre les hivers et les grand froids.

De plus sa respirabilité lui permet de garder une certaine fraîcheur. On trouve un certain nombre de collants contention lin qui stimulent circulation du sang et suppriment la sensation de jambes lourdes.

Pour l’anecdote, la mauvaise circulation du sang dans les jambes s’apparente une insuffisance veineuse. Elle se caractérise par de maux dans les membres inférieures, des fourmillements, des varices douloureuses, etc. Le lin va aider la compression continue et  s’ajuste à la jambe pour pression qui va permettre aux veines de se dilater. Ainsi le transit du sang est simplifié.

Le collant en lin, matière écologique ?

Le collant est une arme protectrice contre les agressions extérieures. En particulier les collants fibres naturelles, notamment le lin, possèdent des vertus qui agissent bien plus qu’on peut le croire.

En amont, sur les bons choix à faire concernant le collant lin, pour commencer, il faut déterminer la taille. Comment ? En suivant un guide des tailles. Il est primordial de « ne pas se rater ».

D’autre part, le collant à faible denier est plus fragile et moins épais que les deniers élevés qui sont opaques à ultra-opaques. Pour le collant lin, les deniers sont opaques à ultra-opaques, et donc, épais et résistants. Si cela convient, il ne manque plus qu’à affronter l’hiver protégé par des collants qui possèdent de nombreux atouts. Il est alors possible de combiner les matières : le collant lin gris avec une jupe en velours dans une couleur de la même famille.

 

A lire également

  • Le collant alpaga : la rencontre entre robustesse et douceur
  • Collant bambou : Les miracles de la plante venue d'Orient
  • Le collant coton, la matière naturelle pour votre confort
  • Le collant laine femme pour un hiver au chaud et protégée
  • Collants avec gousset soie : confort, praticité et élégance