logo du blog

Collant en laine de merinos : douceur et chaleur naturelles

collant en laine de merinos

Le collant en laine de merinos est fait d’une matière douillette. Conseillé pour l’hiver car sa fibre garde la chaleur et est thermorégulatrice. La laine mérinos est originaire des poils de mouton mérinos, réputée pour sa grande douceur et ses nombreuses propriétés avantageuses notamment pour la conception de collant laine femme.

A quoi peut bien servir un collant laine de merinos ?

Il y a plusieurs manières de porter un collant en laine mérinos lorsque les températures baissent. Pour un look chaud et douillet très confortable le mieux est de porter un collant mérinos. Pareil, en cas de sortie avec des amis, ou quand une activité sportive est pratiqué. Il vaut  également mieux se vêtir d’un collant qui protège contre les aléas du climat et surtout le froid, le vent, l’humidité. En soirée, si c’est possible de porter un collant noir opaque en laine mérinos, la silhouette sera élégante et harmonieuse. La laine mérinos est issue du mouton mérinos, originaire d’Espagne. Elle est réputée pour sa finesse la couleur de sa laine d’un blanc presque pur. C’est grâce, en hiver, à leur laine isolante, et l’été une laine isolante mais contre la chaleur, que les moutons se sont adaptés au climat parfois difficile.

Plus spécifiquement, c’est un système de couches qui a été repris dans le domaine du textile. Il a inspiré des marques pour travailler sur le système de vêtements polaires. En effet on pense première et deuxième couche.

Par ailleurs, les fibres mérinos sont plus fines que ceux d’une laine classique. C’est donc l’un des meilleurs collants d’hiver, parfait pour partir au travail tout en étant armé contre le froid. Avec un collant mérinos, on redevient élégante. Malgré la température hivernale voire polaire qui peut pousser à porter des vêtements longs et à multiplier les couches de vêtements on reste habillé « légèrement ».

Collant en laine de mérinos, de la qualité, un point c’est tout

La laine mérinos permet une bonne évacuation de la transpiration. De plus elle sèche rapidement, dispose d’une bonne isolation, et même avec des vêtements mouillés, elle prévient du froid. Thermorégulatrice, par temps froid, les fonctions qui réchauffent le corps, et part temps chaud, des fonctions rafraîchissantes. Et elle élimine les mauvaises odeurs, souvent provoquées par un excès de transpiration. Cette dernière engendre normalement les mycoses et autres bactéries du pied. Si celles-ci possèdent de nombreux atouts, toutes les laines mérinos ne sont pas de la même qualité. Il existe sur le marché de très bons collants comme de moins bons, beaucoup plus bas-de-gamme.

Enfin, pour bien choisir son collant en laine de merinos, on évite de se tromper de taille. Sinon gare à l’effet garrot ou à un collant qui glisse. Pareil pour les questions de morphologie, mais aussi aux caractéristiques autres comme le gousset en coton, les pointes et/ou talons renforcées. Tous ces petits détails sont en fait majeurs pour être pleinement satisfaite. Le collant en laine mérinos peut aussi se décliner avec d’autres matières en fibre naturelle ou synthétique. Par exemple, avec l’élasthanne, et pour donner de l’élasticité à un collant, pour plus de confort, et les fibres synthétiques, de manière générale, rendent les vêtements plus résistants.

A lire également

  • Collant laine angora : rester au sec, au chaud et à la mode