logo du blog

Collants avec gousset soie : confort, praticité et élégance

collant avec gousset soie

Le gousset est un petit espace dans l’entrejambe qui permet de se sentir à l’aise lorsque l’on porte un collant. A ce titre, les collants avec gousset soie devient un sous-vêtement à part entière qui est un collant matiere naturelle.

Collant avec gousset soie, un véritable savoir-faire

Le collant est un accessoire qui permet en même temps de se sentir sexy, confortable, mais aussi protéger. Avec un gousset, le collant prend une allure de sous-vêtement . Avec la soie, il devient douillet et ultra confortable. La soie, cette matière isolante, résistance, légère, fabriquée à partir d’une espèce de papillon. Ce dernier, le bombyx du mûrier, produit des cocons. C’est le même filament qui fabrique le tissu, fin et très régulier que celui dudit cocon. Courtisée depuis la nuit des temps, c’est donc une matière précieuse. En effet on estime à plus de 100 000 tonnes sa production.

C’est aussi une matière naturelle qu’on porte en été, comme en hiver. Elle apporte un vent de fraîcheur l’été, et elle isole par temps froid. Un peu comme la laine et le coton, elle est thermorégulatrice et absorbante. Le collant ainsi confectionné est pratique et fonctionnel et permet d’être à l’aise dans tous ses déplacements. Que ce soit en ville, comme à la campagne avec assurance et détermination.

De plus, il faut savoir que la fabrication de la soie passe par différents stades, et notamment le moulinage et le tissage. La soie est une matière qui demande un vrai savoir-faire. Encore plus lorsqu’on sait que l’entreprise Jean Roze est la dernière entreprise familiale qui travaille la soie depuis le 17e siècle. Elle bénéficie ainsi d’un héritage exceptionnel de savoir-faire.

Comment choisir un bon collant avec gousset soie

Accessible à toutes les bourses mais toujours plus pratique de l’acheter de qualité pour une durée à long terme. Féminins, pratiques, les collants avec gousset soie doivent être choisis avec soin, tout d’abord en sélectionnant sa bonne taille. Il ne faut pas qu’ils soient trop grands, et qu’ils glissent toutes les 5 minutes, ne doivent pas comprimer l’estomac. Ils ne doivent pas non plus former de plis.

Bien choisir son collant implique après la taille, de connaître aussi sa morphologie. Il ne faudrait pas que les jambes du collant soit trop petites ou trop grandes. Le rôle du collant étant aussi d’embellir la jambe, afin qu’elle paraisse plus fine ou plus épaisse. C’est aussi la possibilité de cacher des tâches, des cicatrices, des dépigmentations, des varices. Par ailleurs, le collant peut aussi galber les fesses, aplatir le ventre, en cela le collant est universel.

Enfin, en terme de qualité ,on ne lésine pas dessus, puisque c’est en investissant un peu qu’on aura des collants de meilleure qualité. Pour l’entretien, on choisit son collant avec gousset en soie, en faisant attention de ne pas y être allergique, sans couture ou à coutures plates, avec pointes renforcées. On termine par la matière du collant puisque au-delà du choix de la soie pour son gousset, le collant lui-même peut-être fabriqué en lycra, en coton, en acrylique, en laine ,en cachemire, en mousse, en voile, en polyamide ,élasthanne, ou en fibres mélangées, etc.

A lire également

  • Le collant alpaga : la rencontre entre robustesse et douceur
  • Collant bambou : Les miracles de la plante venue d'Orient
  • Le collant coton, la matière naturelle pour votre confort
  • Le collant laine femme pour un hiver au chaud et protégée
  • Collant en lin : Made in France et savoir faire oriental