logo du blog

guetre coton : réchauffé et épargné, c’est le pied !

guetre coton

Le coton est une matière qui a des qualités thermiques et donc un bon candidat pour façonner la guetre coton. La technologie permet aujourd’hui d’obtenir des cotons haute performance et pas forcément très épais. A partir de là, il y a deux options. On peut garder l’aspect et les matieres des guetres plus traditionnels ou jouer sur la finesse en se glissant dans la chaussure. La frontière entre chaussette et jambières s’estompe alors. Cependant le terme de jambière est vendeur, puisque l’on trouve d’autres imitations avec des collants « imitation jambières ». C’est à dire avec le haut transparent et un motif au dessus du genou qui imite de fines chaussettes ou jambières.

La guetre en coton en chaussette

Avec une matière chaude mais fine, les guêtres et jambières coton épousent la forme des jambes.  Elles peuvent disposer d’un étrier pour tenir sous le pied, et souvent gardent leur extrémité complète. Dès lors il n’y a pas vraiment de différences entre un bas, une chaussette fine et ces jambières. Le terme est plus joli. De surcroît il révèle le retour à la mode de ces vêtements qui montent au dessus du genou, en étant à la fois chaud et confortable. Ces jambières chaussettes se portent avec des chaussures semi-ouverte dont elles prolongent la période de sortie. Sous cet intitulé, on va retrouver des sortes de bas, souvent unis, un peu épais et qui ont un motif ou effet qui évoquent le tricot. Ces jambières jouent la carte douceur, en noir ou pastel, avec peu de couleurs fantaisistes. Souvent, elles arborent un dessin qui allonge la jambe et qui est une sorte d’alternative douce aux bottes. On trouve ainsi une grande variété de coloris sombres dans les violets, gris ou bruns d’un bel effet. Certaines jambières coton se glissent dans une botte longue mais vont justement chercher des tons clairs et ne sont pas forcément longues.  Elles se contentent d’un effet manchon, qui peut associer le coton à une autre matière (fourrure).

Guêtres et jambières coton, d’autres possibilités

L’autre école est donc la jambière qui va passer par dessus la cheville et la chaussure. La guetre coton  est parfois épaisse, et se porte plus ou moins repliée. Le côté « large » de la guêtre ou jambière vient de ce qu’elle peut se porter pied nu comme avec une chaussure ou un pantalon. D’ailleurs la plupart de ces jambières en coton contiennent une part d’élasthanne. Les teintes sont assez unies et plus variées.  La  jambière, en plus de tenir chaud, apporte une note de couleur gaie lorsque le ciel est un peu gris. Ces accessoires sont très tendances. On peut en abuser l’Hiver avec des collants plus ou moins fins en-dessous. Concernant l’entretien, on essaye d’en prendre soin afin de garder les avantages du coton le plus longtemps possible. Pour cela le lavage à 30° cela suffit d’ailleurs amplement. On favorisera le séchage à l’ai libre.

A lire également

  • Retour en grandes pompes des guêtres avec fourrure douillette
  • Des guêtres en Angora pour plus de confort et de douceur
  • Pour un hiver sereine, parez-vous de la guetre en laine !