logo du blog

Legging : plus confortable et plus solide, un enfant du collant

legging

Le père du legging, le collant, dont les ancêtres sont le bas et le haut-de-chausse, possède plusieurs avantages. Accessoire des plus tendances, celui-ci se porte en toutes occasions. On le met pour aller au travail, plaire, s’amuser, et, plus important encore, protéger ses belles jambes contre le froid, le vent, la pollution. Si ce sous-vêtement fait fureur, c’est aussi parce-qu’il est présage d’autres inventions, comme le legging. Dans cet article, nous vous donnons toutes les informations à connaître sur ce produit. Mais si vous désirez seulement en acheter, vous pourrez trouver un grand choix de collants leggings sur le site Mes Deux Chaussettes.

 

Les collants et les collants legging, une histoire en dents de scie

 

Au commencement fût le bas en nylon. Une première révolution. Le collant arrive en France dans les années 60. Il va tout de suite plaire aux femmes qui aiment à porter la mini-jupe. Si le vêtement en lui-même bouleverse les codes, le collant devient l’accessoire qui fait fureur et dont les gambettes raffolent. Au passage, l’ancêtre des bas et collants furent les bas-de-chasse et haut-de-chausse. Ils étaient portés au Moyen-âge, par les hommes de la noblesse. Et oui, l’histoire des bas ne s’arrête pas à l’invention du nylon. Ce dernier est cependant un pas de géant pour l’industrie du textile et de l’habillement.

Grâce à Mary Kant, qui invente la mini-jupe, et à Wallace Carothers, chimiste de la compagnie DuPont de Nemours, on sort toutes jambes dehors. Et ce l’été, au printemps et même en automne, avec audace et élégance. Il faut tout de même bien comprendre que les bas et les collants font partie de l’un des secteurs les plus complexes en matière de fils et de fibre. Mais également à cause des comportements de consommateurs. C’est ainsi qu’après le nylon, apparait le lycra, qui bouleverse, une fois de plus, les codes. Cette fibre apporte plus de résistance et d’élasticité aux bas et collant. C’est ainsi que le collant prend ses galons dès les années 70. A partir de là il ne cessera plus de suivre les aléas de la Mode, comme pour le collant chair. En effet, ce dernier va provoquer la colère des fashionistas, car ses promesses et la réalité sur le terrain sont bien différentes. Mais, avec le temps, et une mode éclectique, changeante, parfois même provocatrice, grâce à l’aide de personnalités, il revient au-devant de la scène. Et, il faut bien l’admettre, il nous sied à merveille lorsqu’il nos jambes. On peut cependant indiquer quelques règles pour ne faire de fashion faux pas :

 

Il existe bien d’autres genre de collants, des plus fins aux plus épais. Les collant aux deniers plus élevés, sont souvent plus résistants. Ils peuvent aussi selon l’épaisseur, cacher partiellement ou totalement votre peau. Enfin, pour protéger ses jambes, mais aussi lutter contre la transpiration, thermorégulateur, amincissant, minceur, gainant, et bien d’autres fonctions. C’est que le secteur du legwear a bien évolué depuis les années 40/60. Les fabricants se sont associés à des laboratoires, des scientifiques, pour élaborer de nouvelles gammes de collants.

De la même manière, le legging et ses variantes, ne cesse de suprendre.

 

Les collants et collants legging, mille et une possibilités

Le collant legging représente le meilleur choix entre le pantalon et le collant. C’est donc un accessoire mode des plus tendances, qu’on peut porter aussi bien avec une robe, une tunique, avec un pull. Selon le modèle, des conseils vous sont donnés pour associer un legging noir ou coloré avec un haut coordonné. Avec un legging, il vous est possible de :

 

Le collant legging, pour le plaisir

 

Nous l’avons observé, le collant legging s’avère une des pièces-phare de ces dernières années, aussi bien pour la gente féminine que masculine. Pour une qualité optimale, n’hésitez pas à sélectionner des matières premières haut-de-gamme. De nos jours, le legging en coton bio, en laine ou encore en coton strech semblent des valeurs sûres. Et lorsque ces derniers sont bordés de dentelle ou tulle, alors il vous est possible d’adapter un look classique, en un look plus sexy.

 

La diversité des modèles surprend parfois. En effet on trouve autant de leggings monochromes ou bicolores,  qu’à motifs comme à pois, à imprimés panthère, à rayures, à motifs géométriques, etc. C’est un mélange entre le côté pratique du collant et le côté ludique et fun du pantalon de sport. Les femmes, jeunes comme moins jeunes, se sont emparées de la tendance du moment. Ce pour le sport, avec des couleurs fluorescentes qui illuminent la journée, et donne la pêche pour se motiver. Et, question look d’ensemble, il est aisé de combiner les abs legging avec un haut. C’est ainsi qu’on trouve des accessoires pour coordonner le style. Lorsqu’il ne s’agit pas de sport, on trouve des leggings avec de la dentelles, ou encore en vinyle, cuir, et tregging qui peuvent faire part d’une tenue sexy. Idéal en soirée.

Après l’arrivée du collant, on peut voir comme une petite révolution l’arrivée du tregging, qu’on enfile en un rien de temps. C’est aussi un moyen, l’hiver, pour les frileuses, de s’assurer de garder un look sexy même par temps froids. En effet, il est plus chaud que le collant standard, et on peut observer moins de stress lors du port de ce dernier. Ce n’est pas le cas pour le port du collant, qui glisse parfois, et qu’on est obligé de remonter.

 

Legging sport pour s’exercer

La matière, c’est la troisième étape pour déterminer le collant legging, en fonction de l’activité physique pratiquée. On retrouve des textures similaires entre un collant pour aller courir, et un collant pour aller escalader une montagne. On retrouve l’élasthanne, qui apporte une plus grande élasticité au legging, ce qui vous permet d’être plus à l’aise pour effectuer des gestes amples. On note aussi légère une stimulation de la circulation sanguine au contact de l’élasthanne. De plus grâce à la taille haute, ce dernier ne glisse pas, et bénéficie d’action anti-transparente.

 

Pour choisir le legging idéal pour une attitude chic, c’est simple, on vise le collant noir, qui fait toujours sensation. Il sublime la silhouette, et affine les jambes, tout en les rendant désirable. C’est un jeu de regard qui s’installe alors avec le regard d’Autrui. Qui sait, cela peut se terminer par un rendez-vous galant ? Par ailleurs, la fantaisie n’a jamais tué personne, et varier les styles apporte du dynamisme à vos tenues.  On procède, pour ce faire à des associations en matière de couleurs et de motifs. Vous avez sans doute déjà observé que certains leggings à imprimés fonctionnent avec le haut, brassière ou t-shirt de sport. Sinon, si le legging est vendu seul, pourquoi ne pas le mixer à des hauts, unis ou à motifs ?

 

Le legging pour le sport se compose de matières qui absorbe bien l’humidité, et évite les excès de transpiration. Certains possèdent des renforts au niveau de la cheville, par exemple, d’autres au niveau de la ceinture, propose un maintien souple à élevé. L’objectif est de ne pas sentir à l’étroit dans son legging, et une ceinture qui comprime les hanches et le ventre. Les sports d’intérieur se prête d’ailleurs bien au jeu, pour des activités sur tapis ou au sol. Ils se vêtissent avec un simple legging en coton, si possible majoritaire, mais renforcé avec de l’élasthanne. Pour information, l’élasthanne a été inventé par Jospeh  Shivers, de la société DuPont, un dérivé du polyuréthane. Matière plus résistante que le latex, son élasticité a fait ses preuves. C’est dans les années 70, que cette matière intègre le secteur du sport et des activités sportives comme le cyclisme, une des premières disciplines à en bénéficier. S’ensuivra la gymnastique ou encore la danse. Dans les années 80, il s’agira pour l’élasthanne de prouver son utilité, en s’associant à d’autres matières comme le coton. On le retrouve finalement dans de très nombreux vêtements comme les collants ou les combinaisons de ski. Voire même les vêtements pour le bobsleigh, les sous-vêtements, comme les soutiens-gorges, et les vêtements pour femmes enceintes.

 

Le legging pour sortir

Le legging, remplace le collant, car plus épais, et donc plus chaud. Idéal pour sortir la journée, et ne pas perdre une minute à s’habiller. En effet, il s’enfile facilement, et, ce qui est chouette, c’est qu’il est près du corps, et suit les courbes de la jambe. Sous une robe ou une jupe, on peut le glisser pour parfaire une tenue vestimentaire adéquate. On le porte aussi bien l’été qu’en intersaison, mais aussi lors des rudes saisons hivernales. Il existe même le legging façon jean, qui s’apparente à un jean mais qui, lorsqu’on l’enfile, n’a plus rien à voir avec ce dernier.

Pour les soirées endiablées, un legging vinyle ou en cuir, peut se combiner à une tenue hype, fashion, dans l’air du temps ? On l’associe à un haut pailleté, violet ou bleu électrique, avec talons hauts ou bottines à talons. On n’hésite pas non plus à porter un legging aspect léopard, serpent, panthère, et à l’associer avec des hauts plus sobres, et unis si possible.

 

Quelques précautions avant d’enfiler son collant legging

 

Le collant legging semble donc un des nouveaux leaders dans le secteur textile / habillement. Les jeunes femmes aiment à le porter pour changer de style, et elles ont bien raison. Pour le lavage, lire les étiquettes me semblent la meilleure option. Cela permet de laver ce sous-vêtement dans de bonnes conditions, mais aussi de le sécher vite. Enfin, n’oublions que si le collant legging possède de l’élasthanne, le plus courant, il sèchera très vite.

A lire également

  • Le collant en fête pour tous les goûts et toutes les jambes
  • Mettez vous en valeur tout en restant au chaud avec la guetre