logo du blog

Le bas rose : l’accessoire à la couleur de la nostalgie !

Cette couleur douce représente le rose de notre enfance. C’est aussi le rose de notre adolescence, et bien d’autres souvenirs du rose. Avec l’apparition des bas rose, on n’hésite aujourd’hui plus à les utiliser dans la vie de tous les jours. C’est une teinte qui devient de plus en plus tendance avec des bas couleur flashy.

bas rose

Le bas femme rose s’assume !

Le bas rose est une couleur loin d’être anodine. Et justement parce que, contrairement à ce que l’on dit parfois, le teint de peau d’une grande majorité d’utilisatrices n’est pas rose. Fut un temps où le rose était principalement porté par des hommes. Cette couleur était connotée. Ce n’est plus du tout le cas aujourd’hui, et heureusement ! Le rose n’est pas la couleur chair. Un bas en véritable rose donne un effet tranché et, en même temps, particulier.

Il existe ainsi les teintes qui vont tirer sur les blancs par rapport à une teinte chair. Un bas rose pâle brillant donne des reflets blancs à la jambe, à utiliser avec art pour ne pas tomber dans l’effet du déguisement d’infirmière. Sauf si l’on veut jouer intentionnellement sur ce registre ! De l’autre côté, le rose fuchsia touche au rouge, couleur assez érotique et à manier aussi de bonne façon. Cela semble plus facile avec des bas unis opaques par exemple.

Enfin, complètement assumé, il y a le collant rose fluo. Il se décline même en bas résille rose, et joue sur un effet pop un peu provocateur. Pour les moins audacieux, on peut toujours jouer cette teinte avec des effets de dégradé par exemple. Ou associée à d’autres couleurs ou des motifs floraux, elle sera du plus bel effet.

Porter le bas rose et le bas resille rose

De nos jours, le pastel revient en force pour raviver les couleurs du quotidien, et c’est parfois nos souvenirs d’enfance qui ressurgissent. Le rose poudré notamment, défile dans nos rue, pour des styles streetwear surprenants. La vie en rose se porte donc aux jambes, pour des journées ensoleillées de gestes de tendresse.

Et on commence par prendre soin de notre look, avec un bas rose poudré, barbe à-papa, pastel, bonbon, quartz, etc. Le rose fluo est également possible, plutôt pour les soirées festives et autres sorties de nuit. Possible d’associer son bas rose avec des tenues de la même teinte, ou légèrement plus foncées ou plus claires. Possible également en utilisant la stratégie des complémentaires, pour ne pas tomber dans le « too much » ou le faux-pas. La paire de bas qu’on sélectionne, si on veut qu’elle dure un peu de temps, ne doit pas être à trop bas deniers, bien au contraire. En été, si on opte pour les bas résille rose ultrafins, c’est pour être à l’aise et ne pas trop transpirer dans sa paire de bas.

Cependant, en hiver le bas se veut plus opaque voir ultra-opaque, selon les conditions météorologiques. Protecteurs, les bas rose se combinent avec une robe-pull l’hiver, possible aussi à marier avec des couleurs neutres et sobres comme le bleu marine, le marron, etc.

Enfin, on entretient ses bas de la meilleure façon qui soit, en les lavant à la main ou en les lavant à la machine à laver à basses températures. On procède au séchage à l’air libre uniquement.

A lire également

  • Le bas fluo : vous aussi brillez de toutes les couleurs !
  • Le bas jaune : osez porter une couleur différente des autres !
  • Le bas rouge : l'accessoire glamour classique et indispensable