logo du blog

La matiere chaussette, tant d’options pour tant d’utilisations

La matiere chaussette se décompose en trois grandes familles. Les matières naturelles qui sont issues de plantes ou animaux à l’état naturel. Les matières synthétiques, créées par l’Homme. Finalement, la matière « haute technologie ». D’ailleurs, les chaussettes qui mêlent matières naturelles, synthétiques et haute technologie sont super puissantes ! Toutes ces options varient selon les caractéristiques de chaussettes.

matiere chaussette

La matière des chaussettes, le débat n’a pas lieu d’être, elles sont toutes parfaites.

Le principal problème du consommateur moderne est la variété du choix. Nous vivons à l’époque d’une multitude d’offres. Il est difficile de déterminer immédiatement quelles chaussettes choisir. Des dizaines de milliers de produits étrangers et nationaux peuvent être trouvés dans le rayon économique. Mais les offres de l’élite semblent également infinies. Les plus grandes marques mondiales travaillent à la création de modèles coûteux et de haute qualité : Gucci, Calvin Klein, Falke. Pour faciliter cette tâche difficile, nous avons rassemblé pour les lecteurs des un petit récapitulatif de la matiere chaussette.

Indétrônable, et à raison, la chaussette coton

Depuis des Millénaires, le coton est utilisé pour fabriquer des vêtements. Notamment, des trouvailles comme du coton coloré au Pérou, prouve que cette matière était cultivée en Inde également. Le coton, commercialisé depuis le 19ième siècle, est l’une des matières les plus utilisées dans le secteur du textile et de l’habillement. Il est produit en priorité dans les pays tropicaux et subtropicaux.  C’est une fibre végétale issue de la graine des cotonniers, des arbustes de la famille des Malvacées.  

Des chaussettes confectionnées avec cette matière possèdent de nombreuses vertus. Notamment pour des chaussettes douces, souples e thermo-régulantes.et d’autres avantages encore. Cela fait de cette matiere chaussette la plus produite au Monde, encore aujourd’hui. Notons que le coton d’Égypte est l’un ou le plus fin du monde, et donc un des plus recherchés. 

Dans sa garde-robe, on possède toujours des vêtements en coton, pour homme, femme, enfant ou bébé. Ces derniers sont tout confort, pour des journées sportswear ou streetwear. La chaussette coton ne déroge pas à la règle.

Les chaussettes en modal, un matériau révolutionnaire

Le modal est une fibre de viscose améliorée, produite à partir de cellulose dérivée du bois. Sa résistance à la traction est supérieure à celle de la viscose et il surpasse le coton en matière d’absorption d’humidité. Contrairement à celles en coton, les chaussettes en modal présentent un faible pourcentage de rétrécissement. De plus, elles restent douces après le lavage. En, effet la surface lisse du modal ne permet pas aux impuretés de rester sur le tissu. Cela le rend rigide au toucher. La fibre modale est très légère. Dix mille mètres de cette fibre ne pèsent qu’un gramme. Tout cela fait du modal un composant idéal pour les tissus mélangés. Il a plusieurs qualité en tant que matière chaussette.

  1. Donne un lustre doux ;
  2. Rend le tissu doux et délicat ;
  3. Ne rétrécit pas et ne perd pas son élasticité ;
  4. Confortable à porter : légèrement plus frais par temps chaud, sans irritation ;
  5. De bonnes propriétés hygiéniques (l’humidité peut s’échapper de la peau très rapidement) ;
  6. Conserve toutes ses propriétés, même après de nombreux lavages ;
  7. Ne change pratiquement pas de couleur (ne se décolore pas et ne perd pas ses poils).

Les très prisées chaussettes en mohair

Le tissu mohair est probablement familier à presque tout le monde. Ce, même si l’on ne sait pas coudre et que l’on n’entre pas dans les méandres de la fabrication de vêtements. Ce tissu est assez courant. Beaucoup de gens ont une garde-robe faite de ce tissu, même si on ne peut pas dire qu’il soit bon marché. 

Une variété de vêtements chauds sont fabriqués à partir de mohair : pulls et sweats, cols roulés, cardigans, manteaux de demi-saison, etc. Il s’agit d’un matériau magnifique et délicat, qui réchauffe parfaitement par temps froid et crée un sentiment de confort et d’intimité. Les chaussettes en mohair font partie de cette panoplie. Elles ont certains avantages non négligeables. Elles sont duveteuse et 

très chaudes en hiver. En été elles sont étonnamment fraîche, ce qui est paradoxal. Cela s’explique par le fait qu’elles absorbent l’humidité. De plus elles sont très confortables. Ces chaussettes sont agréables même à la peau sensible. De plus, elles ne se froissent pas et sont très élastiques. 

Si de l’acrylique, du polyester ou de la laine de mouton sont ajoutés au mohair, ces chaussettes sont alors résistantes à l’usure. 

Les chaussettes en nid d’abeille, touche excentrique

Les chaussettes en nid d’abeille font référence à une manière de tricoter plutôt qu’un matiere chaussette en soi. Cette technique est très prisée. En effet, les chaussettes tricoter dans ce style sont douces, chaudes et agréables à porter. Elles sont assez volumineuse cependant, cela rend donc leur port en chaussure assez compliqué.

Elles tirent leur nom de leur forme. Cette matiere chaussette est en effet faite d’une multitude d’hexagones adossés les uns aux autres. Ensuite on assemble les couches pour obtenir une structure fermée mais très chaude et respirante. Il existe plusieurs méthodes, chacune avec ses avantages et désavantages.

Souvent, ce type de chaussette est fait en un alliage de matières. On pense notamment à la laine et aux fibres synthétiques. Parfois, elle est même réalisée en mohair, ce qui lui donne une excellente qualité. De toutes les façons, le but premier de ces chaussettes est d’être confortables plutôt que d’être esthétiques.

Quelques exemples de matiere chaussette

Histoire que vous vous couchiez moins bêtes ce soir, voici quelques autres matières de chaussettes.

  1. Cachemire
    Le cachemire est une matière très chaude, légère et douce. Le cachemire est généralement mélangé à des fibres de laine dans des proportions différentes, car le cachemire le plus pur a tendance à s’effilocher.
  2. Viscose
    C’est la première fibre artificielle. Les principales propriétés de la viscose sont un toucher agréable, une bonne perméabilité à l’air et une bonne capacité d’absorption. L’intensité élevée des couleurs permet de produire des chaussettes aux couleurs variables et vives.
  3. Elastane
    Ce matériau se caractérise par un haut niveau d’élasticité et n’est utilisé qu’en petites quantités en combinaison avec d’autres fibres artificielles ou naturelles.
  4. Polyamide
    La couche extérieure des chaussettes en polyamide prévient les ampoules et les cors, et augmente considérablement la durabilité du produit.
  5. Acrylique
    Sur le marché, ce matériau est également connu sous les noms de « fibre PAN », « Nitron », « Prelana » et « Orlon ». La matière première de l’acrylique est extraite à l’aide de gaz naturel. Parmi les principales propriétés des produits contenant ce matériau, il faut noter : la thermoplasticité, la résistance, la résistance à la lumière. En outre, les fibres acryliques sont bien teintées, ce qui permet d’obtenir des fils aux couleurs saturées et vives.
  6. Lurex
    Le lurex est utilisé dans les fils pour créer un éclat métallique. Le lurex n’est pas utilisé seul car il est rigide, grossier et peu pratique. Cependant, une petite quantité dans le fil donnera aux chaussettes un aspect particulièrement élégant.

A lire également

  • Deux critères importants, les chaussettes couleurs et tailles
  • La chaussette technique pour vos besoins les plus spécifiques
  • Les styles de chaussettes, il y en a forcément un pour vous !