logo du blog

La provenance des chaussettes, un des indicateurs essentiels

Porter des chaussettes n’est pas forcément un acte anodin. En effet, des chaussettes de mauvaise facture peuvent s’avérer très nocives pour les pieds et la tenue. Ainsi, pour contrôler la qualité il est important de connaître la provenance des chaussettes. Evidemment, il y a tout un panel de fabricant de chaussettes, cependant, nous allons vous aider à trouver de bonnes références.

provenance des chaussettes

Avant de connaître les chaussettes provenance, apprenons leur histoire.

Qu’en est-il de la tendance, de la mode et des matériaux … Découvrons aujourd’hui d’où viennent les chaussettes ? Un détail de la garde-robe sans lequel l’Homme moderne ne peut imaginer sa vie.

Le prototype des chaussettes est apparu pour la première fois dans la Grèce antique. Il s’agissait d’une sorte de bottes courtes en cuir très fin et délicat. Ces « chaussettes » étaient principalement portées par les femmes, et uniquement le soir, avant d’aller se coucher. Il était indécent pour les hommes de porter des chaussettes en cuir. Cet attribut du vêtement était encore considéré comme une prérogative féminine.

Puis les Romains ont adopté les chaussettes des Grecs anciens. Puis les hommes ont commencé à porter des chaussettes avec des chaussures militaires. Le fait est que lors des longues traversées piétonnes, ce sont les jambes qui ont toujours souffert en premier lieu. Et les guerriers, voyant pour la première fois des chaussettes en cuir, ont essayé de les mettre à l’intérieur de leurs chaussures rugueuses.

Après les Romains, cet attribut de la garde-robe a pris racine chez les prêtres catholiques. Au IVe siècle, les bas sont devenus partie intégrante de leur tenue. Mais les bas tricotés ne sont apparus pour la première fois en Espagne que 12 siècles plus tard. Ils étaient portées principalement pendant la saison froide et pas en une seule paire.

En 1589, le maître de philosophie William Lee invente la première machine à tricoter les bas. C’est lui qui est considéré à juste titre comme le fondateur de l’industrie textile anglaise.

Par la suite, avec l’arrivée au pouvoir de Napoléon, cet article de garde-robe est redevenu une partie intégrante du costume de la cour. Et ce n’est qu’au cours de la Première Guerre mondiale, en raison d’une grave pénurie de matériaux, que les fabricants ont commencé à les raccourcir. Les chaussettes ont continué à être de plus en plus courtes jusqu’à ce qu’elles obtiennent leur aspect actuel.

Les chaussettes françaises, qualité et savoir faire au rendez vous.

Les chaussettes françaises véhiculent bien des symboles. L’hexagone est le berceau de la haute couture, on connait tous le fantasme de la classe à la française. Si ce dernier est souvent dans l’imaginaire commun, il reflète un aspect de la réalité. La France est l’un des plus grands producteurs du monde de textiles haut de gamme. Ils s’exportent tous très bien, notamment dans le monde occidental et les nouvelles puissances émergentes. Ainsi, le Japon, la Chine et les Etats-Unis sont de grands amateurs du style « français ».

Attardons nous sur les chaussettes. Il existe de nombreuses marques 100% made in France. Le point commun de ces dernières est leur engagement dans la qualité des produits, de la confection et de la distribution. De plus, selon la provenance des chaussettes (sous-entendu selon la marque pas le pays), les gammes seront très différentes en couleurs et formes. En effet, les marques françaises sont également réputées pour leur originalité sans faille. Vous trouverez des couleurs allant du rose bonbon à vert pomme en passant par le bleu électrique. La couleur de toute façon est à la mode, ne vous privez de rien et essayez le plus de combinaisons possibles. Quant aux motifs abstraits ou significatifs, il en existe aussi une panoplie qu’il ne vous reste plus qu’à découvrir.

Les chaussettes suisse, techniques et efficaces.

Comme souvent chez la confédération Helvétique, on ne rigole pas avec la rigueur, la discipline et la technique. C’est pourquoi les chaussettes Suisse sont souvent d’excellente facture. Offrant différentes types de chaussettes pour différentes situations, le petit pays donne du fil à retordre à la concurrence. Ses gammes d’excellence sauront vous accompagner selon vos besoins.

La mode passe souvent après la technicité dans ces chaussettes, mais ce n’est pas grave. En effet, on n’achète des chaussettes Suisse pour leur extrême sens de la mode mais plutôt pour leurs extrêmes qualités spécifiques. Enclavé dans ses montagnes, ce petit pays n’a pas toujours le climat et les hivers les plus doux. Ce climat un peu capricieux associé à une grande pratique des sports d’hiver a sûrement contribué au développement d’équipements très spécialisés.

Par exemple, si vous pratiquez beaucoup, vous connaîtrez sûrement Rohner AG, une entreprise Suisse vieille de plus de cinquante ans. Toujours à la pointe de la technicité elle engrange des bénéfices notoires. Si vous pratiquez des sports alpins, à savoir ski de fond, ski alpin, raquettes, randonnée, trek etc. Vous trouverez une chaussette helvétique adaptée à vos besoins sans trop forcément chercher. Cependant, attention, les prix vont de paire avec la qualité recherchée, alors ayez prévus quelque sous.

Autre provenance des chaussettes

Evidemment, de nos jours la Chine est l’un des plus gros producteurs de chaussettes. Même si la qualité comment à s’améliorer (car la Chine délocalise à son tour) ce n’est pas encore ça. En général, quand les chaussettes sont labellisées hors d’Europe, d’Amérique du Nord ou d’extrême orient, la qualité est moindre. Il est faux cependant de penser que c’est invariablement le cas. C’est juste une règle générale. Néanmoins, il serait inconscient de négliger la provenance des chaussettes.

A lire également

  • La chaussette de marque, ami de tous les jours et indispensable